Expositions


    Exposition passée
Sélection d'œuvres
Communiqué
Archives
Achraf Touloub

Achraf Touloub

Sunday Screening
Dimanche 5 février

End credits
Video
7minutes 22
2011

À propos d'une vidéo d'Achraf Touloub

Extinction des lumières, scintillement d'étoiles ascendantes : nous sommes devant un générique de film dont tous les noms sont occultés.
C'est la fin de la fin, la disparition de la disparition, l'effacement de l'effacement ; bref, un mouvement au carré, un événement élevé à sa propre puissance.
Le titre de cette œuvre — End Credits —, ne renvoie pas à la crise des sub-primes et au vacillement du système financier. Quoique… Il nous parle de « la beauté de l'effacement et de l'ascension », de vertige aussi. Et de la passion pour l'anonyme (à l'inverse du travers le plus manifeste d'une société du spectacle qui fait exister des noms propres comme des marques).
C'est une dialectique très subtile où l'effacement de l'écriture fait image par défaut.
L'écriture, dit Blanchot, « ne commence que lorsque le langage, retourné sur lui-même, se désigne, se saisit, et disparaît ».
Une fin donc, qui est aussi un commencement ou un recommencement.
Salutaire refus de la vision immédiate : il nous faut en passer par « la nuit des images », et par l'effacement du nom. C'est au prix de l'absence que l'on retrouve le chemin — l'espoir —, d'une présence vivante, vibrante, scintillante.

David Rosenberg
Paris, novembre 2011